Quand on gère une maison d’hôtes ou un gîte, détenir des labels n’est pas obligatoire mais cela peut néanmoins présenter certains avantages. Par exemple, faire partie d’un label peut permettre d’accroître la visibilité et donc la notoriété de son établissement, de simplifier la gestion locative (via une plateforme de réservation globale par exemple), ou de bénéficier de subventions et d’aides financières.

Alors comment faire pour obtenir des labels ? Quels sont les avantages spécifiques à chaque label ?
On vous explique tout !

La certification, une étape nécessaire

Afin d’obtenir un label, il est nécessaire pour les gîtes de s’inscrire au classement des meublés de tourisme. Cette démarche est obligatoire pour être répertorié dans les Offices de Tourisme (du département et de la région) et pour obtenir l’agrément chèque vacances ANVC. Ce classement étoilé est référencé sur Atout France qui n’est autre que l’agence du développement touristique de la France et l’unique opérateur de l’Etat dans ce secteur.

Les chambres d’hôtes ne font pas l’objet d’un classement préfectoral national. Elles ne sont donc pas dans l’obligation de s’inscrire au classement des meublés touristiques, n’en étant pas un. Par contre, certains labels tels que Gîtes de France et Clévacances proposent un classement, selon leurs labels, avec des épis ou des clefs.

Les labels nationaux

Il existe 4 grands labels reconnus par le Ministère du Tourisme :

  • Gîtes de France
    Ce label est le premier réseau de logement chez l’habitant en France. En étant adhérent vous profitez de services personnalisés avec un accompagnement de spécialistes (décoration, rentabilité, aménagement …) ainsi que de la possibilité d’être commercialisé sur une centrale de réservation. La demande d’adhésion s’effectue sur dossier dans le relais départemental de la fédération. Le coût annuel de ce label est d’environ 130€.
  • Clévacances
    C’est le second grand label français. Vous profitez d’une aide à votre activité (formation, assistance juridique, appui technique …) et de la promotion de votre location en France ainsi qu’à l’étranger. Ce label, par contre, ne propose pas de centrale de réservation. L’adhésion s’effectue auprès du siège de votre département et vous coûtera également 130€ par an.
  • Fleurs de Soleil
    Ce label est une association de propriétaires de chambres d’hôtes. Il peut vous aider dans vos démarches administratives et vous référencer sur son site contre une participation. Son adhésion annuelle est de 250€.
  • Accueil Paysan
    C’est un label regroupant des personnes passionnées d’animaux, de jardinage ou des professionnels possédant un statut agricole. Sa charte éthique et humaine a pour volonté de faire découvrir au voyageur le métier de la terre. C’est un label de tourisme solidaire implanté en France et à l’international. Son adhésion annuelle coûte 150€.

Les labels complémentaires

En plus des labels nationaux, vous pouvez également obtenir des labels “complémentaires”. Nous en avons sélectionné quelques uns :

  • Bienvenue à la ferme
    C’est un label à la démarche écologique et pédagogique permettant à des agriculteurs de faire découvrir leurs métiers et leurs produits. En effet, il ne se concentre pas que sur une prestation liée au logement. Pour s’y inscrire il suffit de vous rendre à votre chambre d’agriculture.
  • Tourisme et handicap
    Ce label a pour volonté de proposer des logements adaptés pour les personnes handicapées. Pour être labellisé, le site doit répondre à un cahier des charges et garantir des prestations ainsi qu’un accueil de qualité. Pour l’obtenir, vous pouvez vous renseigner auprès de votre conseiller régional de tourisme.
  • Rando-Plume
    Ce label atteste pour le logement et son hôte d’une maison de caractère, avec un cadre chaleureux, des propositions d’activités et de nombreux services annexes. Pour obtenir ce label, il faudra entrer en contact avec un délégué de Rando-Accueil.
  • Bienvenue au château
    C’est une association ayant pour but de créer un label sauvegardant le patrimoine français. C’est un label se voulant prestigieux ! Pour y adhérer, il faudra d’abord prendre contact avec l’association.

Ainsi, posséder des labels n’est pas obligatoire mais c’est tout de même un réel atout pour attester de la qualité de votre hébergement et vous démarquer de la concurrence. Le label peut aussi vous permettre de vous spécialiser et d’être référencé afin de gagner en notoriété. Les voyageurs seront donc plus à même de réserver votre location labellisée, gage de qualité. Attention tout de même, car pour obtenir un label vous devrez correspondre aux exigences demandées puis respecter la charte du label au risque de ne plus en être membre.