Une location saisonnière est un réel investissement immobilier, le but étant d’abord de percevoir un loyer intéressant. Néanmoins, il faudrait savoir trouver le prix idéal. Vous pouvez librement fixer ce montant mais il reste préférable de prendre en compte plusieurs facteurs, notamment votre situation géographique et la période à laquelle vous louez.

Votre situation géographique

La ville ou le quartier dans lequel se situe votre location influence beaucoup le prix de la nuitée de celle-ci. En effet, le loyer dans les zones touristiques est beaucoup plus élevé. Ainsi, une chambre en Province ne vaut pas une chambre à Paris, même si elles disposent des mêmes caractéristiques intérieures.

Les espaces verts avoisinants

Les plantes font du bien à la fois au corps et à l’esprit ! Implicitement, les voyageurs le savent et c’est pourquoi ils cherchent souvent leur proximité. Ainsi, si votre maison est sur une montagne, à côté d’une plage, d’un lac, d’une forêt … cela aura un impact direct sur le montant de votre loyer.

Quel type de maison louez-vous ?

On le sait tous ! Le mètre carré est plutôt cher en France. Ainsi, le loyer sera très variable selon que vous louez un pavillon, une villa, un chalet, un mobil-home, un appartement ou un studio. De plus, l’ancienneté de votre location et les matériaux de construction constituent une valeur ajoutée et sont également pris en compte. Sans oublier la capacité d’accueil : s’il est jugé que la location peut accueillir plusieurs familles, elle se louera relativement cher. Dans le cas échéant, il vaut mieux rester raisonnable sur le prix.

La période à laquelle vous louez

Attention, la période à laquelle vous louez est cruciale ! En effet, une maison à la mer se louera plus cher en été qu’en hiver. Inversement, un chalet aura un tarif plus élevé en hiver qu’en été.

Petit rappel :

  • Très haute saison pour les vacances d’hiver : février.
  • Très haute saison pour les vacances d’été : du 20 juillet au 20 août.

Finalement pour fixer votre loyer, guettez les tarifs de la concurrence, des logements similaires, des hôtels à proximité… Prenez en compte tous les critères cités ci-dessus. Puis, adaptez votre offre selon la demande reçue (plus la demande est forte, plus vous pouvez vous permettre d’augmenter les prix)